PEP ACADÉMIE | Projets d'Espaces Publics Académie

dessineope-03.jpg

PRÉSENTATION

Le Projet d’Espace Public Académie (PEP Académie) est un court programme d’interventions structurantes dans l’espace public, porté par des coachs de La Pépinière, qui uni étudiant.e.s, citoyen.ne.s et acteurs locaux dans la coproduction d'un espace collectif (c.-à-d. idéation, création, aménagement et programmation). Sous forme de cohorte, l'Académie à cœur d’éveiller rapidement les liens d’appartenance entre une collectivité et un lieu public afin de transformer des potentiels sous-exploités de l’espace en opportunités. Par un modèle de participation active et un apprentissage progressif, plusieurs types interventions sont réalisé avec les participants afin d'accroître l’émergence et la viabilité d’un projet d’espace public : activités de sensibilisation, aménagements réconfortants, journées d’animation, laboratoires d’apprentissage, leçon de construction, atelier de verdissement, etc.

Chacune des cohortes naît d’un soulèvement citoyen, ceux-ci ayant déjà au préalable, identifié une série d’enjeux sur lesquels travailler afin de révéler et bonifier l’espace sous-exploité. La mise en place d’une académie sert donc à amplifier la vision citoyenne du projet en outillant la communauté dans la concrétisation, tout en insufflant un ancrage profond permettant de prendre racine dans le quartier et de faire perdurer le projet au-delà de l’académie. Au travers de l'accompagnement, le souhait ultime est de voir les communautés consolidées et impliquées dans le projet poursuivre les ’interventions après l’académie et devenir les activateurs principaux de l’espace. Cela dans une volonté de faire prospérer les initiatives enclenchées par la cohorte et ultimement, avoir un effet multiplicateur auprès d’autres collectivités.

* Suivez aussi les cohortes sur Facebook et instagram !

MODÈLE FINANCIER

Ce programme novateur de La Pépinière I Espaces collectifs a une capacité de déploiement rapide, permettant de démultiplier l'impact de l'organisme sur un territoire plus vaste et d'accélérer les retombées dans les communautés.  Chaque cohorte est rendue possible grâce à un montage financier tripartite provenant de fonds publics et privés (33% municipal, 33% entreprise privée, 33% donateur). Cette méthode favorise l'intégration des entreprises privées dans la remise en valeur de leurs milieux.

steven_porotto-51.jpg

Les membres de l'académie travaillent sur différents thèmes afin de bonifier l’aménagement du lieu d'intervention. .

 

steven_porotto-70.jpg

La PEP Académie se dédie à faire valoir la pluralité des points de vue, des usages et des désirs à chacune de ses interventions. 

steven_porotto-47.jpg

Le travail de consolidation et l’attribution de nouvelles vocations de l’espace misent sur la création d’opportunités à l’intérieur même des collectivités engagées. 

 

MÉTHODE PARTICIPATIVE

Tout d’abord, la PEP Académie se met comme objectif de faire-valoir la pluralité des points de vue, des usages et des désirs face à un espace sous exploité en allant à la rencontre du milieu. L’Académie souhaite faire grandir des qualités déjà existantes d’un milieu de vie et soutenir l’émergence de projet collectif, en considérant les collectivités impliquées comme les réelles expertes du milieu. Qu’il ou qu’elle soit citoyen.ne, étudiant.e., résident.e, visiteur.trice, entrepreneur.e ou commerçant.e, chacun.e des membres de l’académie peut partager sa vision et prendre part dans la réalisation immédiate de celle-ci au lancement d’une cohorte.

L’ambition première est de révéler, à la fois, le potentiel d’un lieu et d’une collectivité en attribuant de nouvelles vocations à l’espace, en misant sur la création d’opportunités à l’intérieur même des collectivités engagées.

 

LES OBJECTIFS

Steven_Porotto-37.jpg
bulles-02.jpg

PREMIÈRE COHORTE | intervention au Parc Rutherford

Pour cette première édition rendue possible grâce au soutien financier de Desjardins, quatre étudiants et trois citoyens ont joint les rangs auprès de quatre experts de La Pépinière.  Pendant six semaines, ils font re/découvrir à travers huit différentes interventions les potentiels du parc Rutherford, afin qu’il devienne un véritable lieu d’appropriation citoyenne. 

Le parc Rutherford prend place sur le réservoir souterrain Mctavish, situé dans le campus de l'Université McGill, dans un endroit enclavé et difficile d’accès du versant sud du mont Royal. Il a été dessiné au milieu des années 1800 par l'ingénieur Thomas Keefer. Bien que le parc offre un point de vue imprenable entre la ville et la nature du Mont-Royal, il reste méconnu et non utilisé des montréalais.es.

perso-02.jpg

RÉALISATIONS
Voici brièvement ce qui a été co réalisé à l’intérieur des 30 jours d’interventions afin amplifier appropriation et le vécu du parc ! Il y a eu 1680 heures d’interventions dans le parc Rutherford fait par les membres de l’académie !

Construction d'un écran de cinéma et projection au flanc de la montagne

Construction d'un écran de cinéma et projection au flanc de la montagne

Activité thématique en lien avec la littérature 

Activité thématique en lien avec la littérature 

Atelier d'introduction au dessin avec fusain 

Atelier d'introduction au dessin avec fusain 

Construction et animation d'un parcours ludique comprenant 9 jeux en plein air

Construction et animation d'un parcours ludique comprenant 9 jeux en plein air

Co construction de potager d'automne et activité de verdissement

Co construction de potager d'automne et activité de verdissement

Fabrication de carrés de sable et peinture de murales

Fabrication de carrés de sable et peinture de murales

Crédit photo : Steven Porotto

RETOMBÉES POSITIVES

Suite au travail collaboratif entre les membres de l’académie, plusieurs changements peuvent s'observer, dont notamment, une affluence plus marquée et plus longue de gens fréquentant le lieu, une reconduite de certaines activités et une volonté affirmée chez plusieurs citoyens à poursuivre l’activation du parc à moyen / long terme. De plus, les ateliers de co-construction ont participé à créer une sentiment d’appartenance à l’espace public, mais surtout à démocratiser et rendre convivial les pratiques urbanistiques.

Quant à elle, les projections cinématographiques sont devenu des rendez-vous incontournable pour les citations et ont créé des moments de rencontre. Finalement, les jeux de plein air installés ont rendu le lieu plus accueillant et ludique, tout en donnant une raison aux familles de s’installer pour la journée.

TÉMOIGNAGES

bulles quoi-05.jpg

« J’ai particulièrement aimé mon expérience à l’académie pour sa capacité à avoir remis l’humain, le social, au centre de nos préoccupations ; car dans quelle mesure ces préoccupations sont-elles viables si elles négligent ceux pour qui elles sont soulevées. En étudiant dans le design du bâti, nous avons parfois tendance à nous éloigner de l’humain et du besoin réel menant au design… c’est peut-être pour cette raison qu’autant d’espaces, bâtis ou non, ne peuvent assurer leur propre pérennité par l’utilisation » par Rosine Thériault, académicienne et étudiante en architecture!

« I already miss PEP Academy collab! I wish there would be more during winter but this day when strangers became friends and acquaintances became friends way truly magical. It’s called love and humanity » par Aecy Paha, citoyenne engagée !

PRESSE

Article dans Les affaires | Publié le 03/07/2017
Article dans Les Méconnus | Publié le 31/08/2017

 

COLLABORATEURS

L’intervention au parc Rutherford est le fruit d’une collaboration avec les citoyens, mais aussi plusieurs organismes et/ou entreprises de proximité qui ont souhaité s’engager auprès de la communauté. L’académie tient aussi à valoriser l’appropriation d’un lieu par des acteurs du milieu, soit par le biais d’une transformation du paysage urbain, d’une animation participative ou d’activités d’apprentissages.

Pour cette première édition, l’académie eu comme collaborateurs :


Steven Porotto
Cinéma du Parc
Travelling distribution
La distributrice
Le Collectif de Recherche en Aménagement Paysager et Agriculture Urbaine Durable (CRAPAUD)
Sentier urbain
Le studio L’abricot
Le Centre d’art Visuel | Galerie McClure
L'illustratrice Youloune
Les Amis de la Montagne
Concordia University’s Centre for Creative Reuse (CUCCR)
City paints
L. Villeneuve
Ma Querelle

 

PARTENAIRE D'ACTION

d15-logo-desjardins-sans.jpg